Website in English
Les projets du Lot-et-Garonne

Les projets du département du Lot-et-Garonne

Une politique active,
avec l’aménagement complet de la Voie Verte du canal de Garonne (V80),

la Véloroute de la vallée du Lot (V86)
,

et un schéma départemental ambitieux

 

 

Voie Verte du canal de Garonne (87km en Lot-et-Garonne)

Le Département du Lot-et-Garonne est l’un des départements d’Aquitaine qui a adopté une politique dynamique en faveur des Véloroutes et Voies Vertes .

Dans les années 2000, son action principale a été l’aménagement en 5 ans (2003 à 2008) des 87km de la Voie Verte du canal de Garonne sur tout son territoire (entre Meilhan-sur-Garonne et St-Jean-de-Thurac).

En 2005 il a aussi réalisé un aménagement partiel (inachevé) de la Véloroute de la Vallée du Lot V86, 81km d’Aiguillon à Condat.

Ces deux itinéraires principaux ne sont pas encore reliés:
La jonction entre Damazan (sur le canal) et Aiguillon (Véloroute vallée du Lot) est courte mais aujourd’hui dangereuse car il faut emprunter deux ponts trés circulés sur la Garonne (à Saint-Léger) et sur le Lot (à Aiguillon) (voir les demandes de l’AF3V).

2007
Adoption du
schéma départemental des aménagements cyclables


Le Département a adopté en 2007 un schéma départemental des aménagements cyclables qui définit les axes structurants qu’il veut développer, avec deux objectifs : relier les principales villes à l’axe de la voie verte du canal, et assurer les cohérences avec les départements voisins, dans le cadre des schémas national et régional.

Schéma départemental des aménagements cyclables
NB : La Véloroute de la vallée du Lot existe et devrait être tracée en noir


Le schéma départemental est constitué de 8 itinéraires (total 316km) :
1 – la Voie Verte du canal de Garonne (en service).
2 – le raccordement de Marmande et Casteljaloux à la Voie Verte du canal (sur une emprise ferroviaire).
3 – le cheminement dans la vallée du Lot, à partir de la Voie Verte du canal vers le département du Lot via Villeneuve-sur-Lot et Fumel
(Véloroute de la vallée du Lot en service, axe régional et national V86).
4 – la liaison Port Sainte-Marie au département des Landes par Nérac et Mézin vers Gabarret (en partie sur une emprise ferroviaire)
(axe régional et national Eurovéloroute n°3 ou Scandibérique)
5 – la liaison Nérac au département du Gers vers Condom (sur une emprise ferroviaire).
(axe régional et national : Véloroute de la vallée de la Baïse V82)
6 – la liaison Agen vers le département du Gers par Lectoure et Auch.
7 – la liaison entre Tonneins et la voie verte du canal
8 – la liaison Vallée du Lot – Vallée du Dropt vers Villeréal.

Ce schéma départemental privilégie la réalisation de Voies Vertes et pistes cyclables en site propre.

Plus d’informations (cliquez).

Le Département subventionne au taux de 20% les projets de Voies Vertes ou de pistes cyclables en site propre qui entrent dans le cadre du schéma départemental des aménagements cyclables.
Voir ici (cliquez). 

Téléchargez la carte du schéma départemental (cliquez)

Voir : Etat d’avancement du schéma départemental fin 2016

Schéma départemental des Véloroutes et Voies Vertes (Eductour OTVA 01-12-2016)

 

2009-2015
Deux projets en cours

Depuis 2009, deux projets de Voies Vertes sont lancés par le Conseil Général:

* Voie Verte de Sainte-Livrade à Castelmoron (12km), sur une ancienne voie ferrée.
Coût total prévu : 2,78 million €. Un premier tronçon de 4km a été ouvert en 2012 à Sainte-Livrade.
Voir article du 08-06-2012

* Voie Verte de Mézin à Saint-Pé-Saint-Simon (limite département des Landes), 21km sur une ancienne voie ferrée, le long de la Gélise, en majorité zone Natura 2000. Une section d'essai hors zone Natura 2000 existe déjà au départ de la gare de Mézin. Voir article du 29-11-2011.
En 2013 il existe un court tronçon aménagé en Voie Verte sur 700m à Mézin, en Lot-et-Garonne, au départ de l’ancienne gare, le long de la D5. Ce tronçon se situe « hors zone Natura 2000 ». Une traversée de la D5 est aménagée. Un panneau annonce le projet de Voie Verte entre Mézin et St-Pé-St-Simon (21km). Mais rien n’avance depuis deux ans… Voir article du 25-03-2012.
Photos :

Panneau Août 2013 Début du tronçon de 700m (Août 2013)

 


2014
Nouvelle Voie Verte Fumel-Monsempron-Libos (5km) sur la Véloroute de la vallée du Lot

La Communauté de communes et la Mairie de Fumel ont aménagé en 2013-2014 une Voie Verte de 2km sur l’emprise de l’ancienne voie ferrée, entre l’ancienne gare de Fumel, située sur la Véloroute de la vallée du Lot, et Libos, à proximité de la gare de Monsempron-Libos, sur la ligne Agen-Paris.
Une aire de pique-nique a déjà été créée avec tables et bancs, et un abri de quai a été restauré, pour les promeneurs.
L’ancienne gare de Fumel sera transformée pour accueillir l’Office de Tourisme, des services d’information et de petite restauration (guinguette).
Cette Voie Verte prolonge le « Baladoir », courte Voie Verte qui existe depuis 10 ans sur la même emprise de voie ferrée, entre Condat et l’ancienne gare de Fumel : magnifique tronçon en pente douce, au pied de la falaise et en surplomb du Lot. Au total près de 5 km sont ainsi créés en Voie Verte sur le parcours de la Véloroute Vallée du Lot.
Voir  Article du 09-01-2013. Voir des photos ici : Chemins de Traverse.
Voir description site AF3V.
Photos :

L’ancienne gare de Fumel (photo : Juillet 2014) La fin de la Voie Verte à Monsempron-Libos (photo : Juillet 2014)

 

2016
Projet de Voie Verte Ste-Livrade-Le Temple-Castelmoron (12km) avec 8km ouverts en 2016

Le Conseil Départemental du Lot-et-Garonne est en train de terminer, en 2016, une Voie Verte en rive gauche du Lot, en majorité sur l’emprise d’une ancienne voie ferrée. Elle est composée d’une partie ancienne « urbaine » dans Sainte-Livrade (4km), et d’une partie récente (2016) reliant la première à Le Temple-sur-Lot, en pleine nature. Cette Voie Verte de bonne qualité (bon revêtement, barrières faciles à franchir), n’est pas encore jalonnée (panneaux de direction), et devrait être prolongée jusqu’à Castelmoron-sur-Lot. Quand cette jonction aura été créée, l’itinéraire de la Véloroute de la vallée du Lot (V86), qui emprunte aujourd’hui des routes sur l’autre rive, pourra être basculé sur la nouvelle Voie Verte rive gauche de plus de 12km.
Voir sur le site : VV Ste-Livrade à Le Temple
Voir photos :

Nouvelle Voie Verte vers Le Temple (photo: sept 2016)


2016
Projet : ouverture en 2017 de la Scandibérique (EV3) entre le canal à Buzet et la limite des Landes, par Mézin et Sos (50km)

La Véloroute européenne EV3 appelée en France la « Scandibérique » traversera le Lot-et-Garonne sur 95km. En venant de Bordeaux, elle suivra d’abord la Véloroute existante « Le canal des 2 mers à vélo » (V80) entre la limite de la Gironde et l’écluse Larderet à Buzet-sur-Baïse, longueur 44,9km. Puis elle quittera le canal de Garonne et empruntera une section de 50km en majorité sur route (voie partagée) entre l’écluse Larderet et la limite des Landes, où elle continuera jusqu’à Gabarret et Mont-de-Marsan.
Les travaux sont en cours pour aménager et jalonner cette Véloroute de 50km qui passera à Vianne, Barbaste et Lavardac, Nérac, Mézin, Sos, St-Pé-St-Simon.
Une section de 9km sera réalisée en Voie Verte entre Mézin et Sos, sur l’emprise de l’ancienne voie ferrée, qui traverse une zone protégée Natura 2000. 
Le projet de Voie Verte de 21km entre Mézin et St-Pé-St-Simon, annoncé en 2011, est donc réduit de moitié.
L’ouverture de cette longue partie entre Buzet et les Landes, soit 50km, est annoncée pour Juin 2017.
Voir présentation du projet EV3 de Bordeaux à l’Espagne avec carte.
Voir diaporama du Conseil Départemental annonçant ce projet.
Photos:

800m de Voie Verte créés à Mézin en 2012 500m de piste cyclable en travaux à Buzet le long de la D642 (photo déc. 2016)


 

Voir les VVV du Département sur le site de l’AF3V :
* Voie Verte du canal de Garonne en Lot-et-Garonne (V80)(87km)
* Véloroute de la Vallée du Lot (V86) en Lot-et-Garonne (81km)

* Voie Verte en Villeneuvois (9km)
* Voie Verte Fumel-Monsempron-Libos (V86 Véloroute de la vallée du Lot) (5km)
= Voie Verte de Sainte-Livrade-sur-Lot à Le Temple-sur-Lot (8km)