Website in English
Les demandes de l'AF3V dans le Gard

 

 

 

Les demandes de VVV

dans le Gard

 

 

 

 

 

 

Bientôt une Voie Verte de Beaucaire au Pont du Gard ?

L’Association Vélo, Délégation régionale sud-ouest de l’AF3V depuis 1998, a fait plusieurs demandes dans le Gard, la principale concerne l’aménagement d’un axe régional le long du canal du Rhône à Sète.
Depuis 2010 c’est l’Association pour La Voie Verte du Pont du Gard, relais départemental de l’AF3V, qui agit pour les Véloroutes et Voies Vertes dans le Gard, et qui négocie avec le Conseil Général.

Voici la liste des actions concernant le Département du Gard.

1998-2000
Action en faveur d’un Schéma régional Languedoc-Roussillon des Véloroutes et Voies Vertes incluant plusieurs Véloroutes qui passent dans le Gard

En 1998, 1999 et 2000 l’Association Vélo est intervenu auprès du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon pour lui demander d’adopter un Schéma régional des Véloroutes et Voies Vertes, qui incluerait plusieurs axes régionaux qui concernent le Gard :
La Véloroute Méditérranéenne (le long du canal du Rhône à Sète);
La Véloroute du Léman à la mer (sur les berges du Rhône et le long du canal du Rhône à Sète).

Le Conseil Régional a élaboré un tel schéma, et  a retenu dans ce projet la réalisation de l’ « Axe du Léman à la mer et du littoral méditerranéen » (dans le Gard : berges du Rhône et surtout canal du Rhône à Sète).

Voir présentation du Schéma régional des VVV ici : Projets de la région (cliquez).

 

2003-2004
Soutien au projet de Voie Verte Beaucaire-Uzès

Participation de J. Savary (Délégué régional de l’AF3V) à une réunion publique à Montfrin le 24 avril 2003: présentation d’un projet de Voie Verte Beaucaire-Uzès par le bureau d’études Détours (Valia Filloz).
Ce projet a été retenu par le Pays comme projet structurant, et inscrit au Schéma directeur du Département.


2004-2012
Suivi de la Voie Verte de la Vaunage
et demande de prolongement
Dès l’ouverture en 2004 du premier tronçon de la Voie Verte de la Vaunage, entre Caveirac et Calvisson, l’Association Vélo est intervenue auprès du Conseil Général pour demander une continuité dans la traversée de Calvisson, et des services plus complets (points d’eau, toilettes,…).
L’AF3V demande aussi que la Voie Verte soit prolongée au delà de Caveirac, jusqu’à Nîmes. L’emprise de l’ancienne voie ferrée existe et permet ce prolongement. Cela créera un axe piétons/cycles sécurisé utile à la fois pour les déplacements quotidiens et pour les balades de loisir.


2012
Soutien aux actions de l’association Croco-Vélo pour des axes cyclables sécurisés à Nîmes

L’AF3V soutient les actions de l’ « association Croco-Vélo » qui demande une politique favorable au vélo à Nîmes, et la création d’axes cyclables sécurisés dans toute l’agglomération. L’axe régional Pont-du-Gard-Nîmes-Sommières-Montpellier doit pouvoir traverser l’agglomération, et, à court terme, la Voie Verte de la Vaunage doit être prolongée de Caveirac à Nîmes. Autre demande, Nîmes devrait être relié à la mer par un itinéraire cyclable,…
Voir le site de Croco-Vélo (cliquez).


2008-2012

Action en faveur d’une  Voie Verte de Beaucaire au Pont du Gard (18km)
Soutien à l’association pour la Voie Verte de Beaucaire au pont du Gard 

L'AF3V soutient l'action de l' "association pour la Voie Verte de Beaucaire au pont du Gard", devenue en 2010 le "relais départemental de l'AF3V" pour le Gard.
Cette association, créée en janvier 2009 à Comps, agit pour accélérer la réalisation d’un projet de Voie Verte dans le Gard, entre Beaucaire et Remoulins (18km), puis Uzès, sur le tracé d’une ancienne voie ferrée.

Elle a déjà réuni plus de 2000 signatures sur une pétition, arrêtée fin 2009 car l’appel d’offres pour le lancement de la Voie Verte a été lancé !!

Voir ses actions sur le site de la Mairie de Comps (cliquez).  
Site de l’association (cliquez). Pour signer la pétition (cliquez).

 

Sous l’impulsion de la Communauté de communes de Beaucaire, et de la mairie de Beaucaire (avec Edmond Blanc, maire-adjoint), un premier tronçon de 4km avait été aménagé en 2003, entre Beaucaire et la route de l’abbaye de Saint-Roman, avec une belle passerelle sur une RD. Voir le premier tronçon (cliquez).


Mais depuis 2003, et après les graves inondations qui ont touché cette vallée, le projet était en sommeil.
Grâce à la mobilisation des habitants, le projet va avancer, avec l’appui de la Communauté de Communes du Pont du Gard (communes concernées : Beaucaire Comps, Montfrin, Meynes, Sernhac, Remoulins) et du Conseil Général.

Celui-ci a en effet décidé, en Janvier 2009, d’acquérir l’ancienne voie ferrée entre la limite de Beaucaire et Uzès (40 km). Le premier tronçon que le CG pourra acquérir avant l'été est celui qui va de la passerelle à la voie TGV (4km).
L’association a mené de nombreuses actions et rencontré les maires et les élus du Conseil Général.
Elle a aussi proposé une journée de découverte du site de la Voie Verte.

Dans le cadre de la Journée nationale des Voies Vertes elle a organisé, depuis 2009, chaque année en septembre,  la « Fête de la Voie Verte » :

Afin de faire découvrir la future Voie Verte Beaucaire-Pont du Gard, l’association a mis en place pendant cette journée deux activités attractives :
Une randonnée pédestre et une randonnée à vélo.
Ces deux randonnées sont ouvertes à tous (randonneurs, cyclistes, handisport).

 
   


Mai-Juin 2013
Pétition, courrier et rassemblement pour demander la suppression du péage pour piétons et cyclistes au Pont du Gard

Les gestionnaires du site du Pont-du-Gard ont décidé de taxer les visiteurs piétons et cyclistes qui empruntent le pont routier parallèle au Pont-du-Gard, pour voir ce monument, au tarif de 10€ pour les piétons et 12€ pour les cyclistes ! La future Voie Verte du Pont du Gard, prévue entre Beaucaire et le Pont du Gard devra emprunter ce pont !
Les associations locales de protection du patrimoine, de randonnée pédestre, de cyclotourisme (CODEP FFCT) et de promotion des Voies Vertes et du tourisme à vélo, notamment l’association Voie Verte du Pont du Gard, Délégation départementale de l’AF3V, demandent le maintien de l’accès libre pour les piétons et les cyclistes.
L’AF3V délégation régionale du Languedoc-Roussillon soutient cette demande.
Les touristes à vélo, qui seront de plus en plus nombreux, apportent beaucoup à la région, ils ne doivent pas être taxés. 
Signez la pétition  mise en ligne par l'Association Pont du Gard et Patrimoine, ici  : http://pdgp.logadap.net/spip.php?article82 

 

Rassemblement cycliste au pont du Gard le samedi 8 Juin 2013 à 11h
Organisé par le CODEP FFCT du Gard qui rappelle que « Le pont Pitot longeant le Pont du Gard n’est que la continuité de la D981 pour rejoindre la D19 et Vers-Pont-du-Gard, et que la création du péage revient à taxer la vue du monument »…
Plus de 500 cyclistes ont demandé la suppression de ce « péage » pour piétons et cyclistes ».

Voir la lettre de l’AF3V au Conseil Général du Gard
 : lettre du 28-05-2013 (doc pdf).
Voir article du 09-06-2013 (cliquez pour voir une photo) .


22 Septembre 2013
140 cyclistes et 160 marcheurs demandent l’accès gratuit au Pont du Gard ! Voir une vidéo

L’Association Voie Verte du Pont du Gard, qui agit pour la création de la Voie Verte Remoulins-Pont du Gard, organisait le dimanche 22 septembre 2013, dans le cadre de la Journée nationale des Voies Vertes, la « Fête de la future voie verte », cette année aussi pour demander que la Voie Verte traverse, comme prévu dans le projet initial, le site du Pont du Gard. Le rassemblement a été un succès. 160 randonneurs pédestres guidés par une association amie (RAPS de Comps) et environ 140 cyclistes ont sillonné les chemins et petites routes, et emprunté le Pont du Gard à pied. Plusieurs associations étaient aux côtés de l'Association Voie Verte : le CODEP 30 avec ses clubs de cyclotouristes du Gard mais aussi ceux d'Avignon ou des Bouches-du-Rhône,le Caf du Pic St Loup, l'ARPA d'Avignon, le CLAEP de Rasteau, le RAPS  de Comps. L'AF3V nationale et gardoise se sont exprimées pour soutenir la demande de retour à la gratuité, liberté et égalité de tous les citoyens pour l'accès au site en déplacement doux. Elles ont insisté sur l'intérêt des retombées  économiques pour les villages, les chambres d'hôte, restaurants, gîtes, campings...
Voir le site de l’association Voie Verte (avec un vidéo de l’intervention d’A.Sénicourt) (cliquez).

Plus de 300 au Pont du Gard Tous à pied


Plusieurs fédérations nationales ont demandé en Juin2014 la suppression du péage : AF3V, Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB), Fédération Française de Cyclotourisme (FFCT), la Fédération Française Unnion touristique les Amis de la Nature (FFUTAN), Cyclo-Camping International.
Voir la lettre du 18-06-14 (doc pdf).
Voir article du 26-06-2014 (doc pdf)
Le Conseil Général a répondu en Septembre, par une lettre « peu claire ».
Voir la lettre du 04-09-14 (doc pdf).

Décembre 2014
Les associations disent non au projet de déclassement de la RD981 passant devant le Pont du Gard (enquête publique)

Le Conseil Général du Gard a lancé une enquête publique pour le déclassement du domaine public routier de la RD981, route qui passe au pied du Pont du Gard, et qui a été récemment interdite aux piétons et aux cyclistes. L’Association Voie Verte du Pont du Gard, le Collectif Liberté-Gratuité-Pont du Gard, la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB), l’AF3V direction nationale et délégation régionale, ont émis un avis négatif à ce projet de déclassement 1- car il permettrait la privatisation d’un passage devant le monument historique du Pont du Gard, alors que ce passage, en étant public, permet la liberté de passage pour tous ; 2- car il conduirait à conforter les pratiques actuelles de l’organisme gérant le site, organisme qui a décidé d’imposer un péage à tous les visiteurs pédestres ou cyclistes, même quand ils veulent seulement passer devant le Pont du Gard, sans utiliser les services proposés par cet organisme (parking, musée, …) ; 3- car il empêcherait le passage à cet endroit de la « Voie Verte du Pont du Gard », chemin multi-usagers qui est en train d’être créé par le Conseil Général.
Voir la lettre de la Délégation AF3V : lettre du 06-12-2014 (doc pdf)
Voir la lettre de l’AF3V National : lettre du 03-12-2014 (doc pdf)
Voir la lettre de la FUB : lettre du 03-12-2014 (doc pdf).

Un diaporama du Collectif Liberté-Gratuité-Pont du Gard
Ce collectif réunit les associations qui luttent pour la gratuité de passage sur le pont Pitot pour tous les piétons et cyclistes. Voir un diaporama avec cartes (doc pdf).

2014-2015
Action en faveur d’une Voie Verte d’Uzès à Alès (38km)

Soutien à l’association Uzège Pont du Gard Durable
L’AF3V soutient l’action de l’ « association Uzège Pont du Gard Durable », adhérente à l’AF3V, et qui demande la création d’une Voie Verte sur l’emprise d’une ancienne voie ferrée, entre Uzès et Alès. Cette Voie Verte permettra de relier l’axe national Via Rhôna V60, qui sera prolongé de Beaucairev à Uzès, à l’axe national La Régordane Véloroute V70, à Alès.
L’emprise de l’ancienne voie ferrée est presque partout disponible, et plusieurs tronçons sont déjà des chemins de randonnée pédestre et VTT ou VTC, comme dans la forêt de Serviers, autour de Collorgues, autour de St-Maurice-de-Cazevieille, à St-Just-et-Vacquières et à Mons … Des ouvrages sont aussi disponibles : pont, tunnels, et le magnifique viaduc du Mas Champion à St-Just-et-Vacquières.
L’association « Uzège Pont du Gard Durable » a réalisé en 2014 une pré-étude de faisabilité qui montre que la réalisation sera possible et créera une Voie Verte de grande qualité : l’étude, avec des photos et un diaporama, est disponible sur le site de l’Association.
« Uzège Pont du Gard Durable » demande que ce projet de Voie Verte soit présenté au Comité régional de développement des Véloroutes et Voies Vertes, afin d'inscrire ce projet dans le Schéma régional des VVV.
Voir le site de l’association Uzège Pont du Gard Durable, avec photos et présentation détaillée du projet

Chemin dans la forêt de Serviers La Voie Verte potentielle vers Collorgues
La Voie Verte à St Maurice-de-Cazevieille Le viaduc du Mas Champion à St-Just-et-Vacquières


2015
Demandes d’amélioration de la Voie Verte Traversée nord-sud d’Alès

L’Association Voie Verte du Pont du Gard a écrit en Janvier 2015 à la mairie d’Alès pour demander des améliorations de la Voie Verte « Traversée nord-sud d’Alès » » (élément de la Véloroute V70) .
Voir la lettre du 06-01-2015 (doc pdf).

 

2014
Demande d’ouverture aux cyclistes du tunnel d’Alzon sur la D999 (future Véloroute V85)

En octobre 2014, l’AF3V (Délégation Départementale et Délégation Régionale) a demandé au Conseil Général du Gard, d’ouvrir aux cyclistes le tunnel routier d’Alzon, long de 400m, rectiligne, plat, large (4,70m de chaussée), éclairé, et aujourd’hui interdit aux cyclistes, alors que les véhicules motorisés sont autorisés dans les deux sens !
A savoir :  le raidillon qui franchit la crête en évitant le tunnel a été tracé pour les camions! Le tunnel est en effet limité à 4,10 m de hauteur, et interdit aux poids-lourds transportant des matières dangereuses. L’interdiction du tunnel aux cyclistes impose donc aux cyclistes un dénivelé supplémentaire de 60m et une circulation sur la voie des camions !
Ce tunnel se situe sur la D999 Sauclières-Alzon-Le Vigan, qui sera de plus en plus fréquentée par les cyclistes car c’est l’unique route sur le parcours de la Véloroute régionale V85 ou Véloroute « Vallée du Tarn – Causse du Larzac - sud Cévennes -  Méditerranée » , qui reliera Moissac-Montauban-St-Sulpice-sur-Tarn-Albi-Trébas-Broquiès-Saint-Affrique-L’Hospitalet du Larzac-Sauclières-Alzon-Le Vigan-Ganges-St-Hippolyte-du-Fort-Quissac. Cette Véloroute est en cours d’aménagement.
Lors de la randonnée militante de promotion de la Véloroute V85  organisée du 3 au 13 juillet 2015 (voir site de la randonnée), les 40 cyclo-randonneurs sont passés le 11 Juillet au tunnel d’Alzon, et ont demandé que ce tunnel, non dangereux et éclairé, soit autorisé aux cyclistes. Voir photo.
Voir lettre du 21-10-2014 (doc pdf) (cliquez).
Photos:

Tunnel routier d'Alzon (D999) interdit aux cyclistes ! Sur la Véloroute V85
 
Randonnée AF3V au tunnel d’Alzon (11-07-2015)  


 

Avril 2015
Demande d’accélération de l’aménagement de la Véloroute V85 dans le Gard, avec priorité à la liaison Sumène-Le Vigan

L’Association Deux-Pieds Deux Roues,  délégation régionale de l’AF3V pour Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, et l’association Voie Verte du Pont du Gard, délégation départementale de l’AF3V pour le Gard, ont écrit au Conseil Départemental du Gard pour demander :
= la poursuite de l’aménagement de la Véloroute V85 dans le Gard ;

= la création en priorité d’une Voie Verte sur l’ancienne voie ferrée entre Sumène et Le Vigan pour permettre aux habitants et aux touristes cyclo-randonneurs d’éviter la RD999   très dangereuse. L’ouverture aux piétons et cyclistes du tunnel Cap de Coste (1346m) permettrait déjà d’éviter 9,5kms de la RD999.
 = l’inscription au Schéma départemental du tronçon de la V85 entre Arre et le département de l’Aveyron (tunnel du col de la Barrière à Alzon) (14km), pour assurer, à terme, la continuité de cet itinéraire régional.  
Voir la lettre du 28-04-2015 (doc pdf) (cliquez).

Voir la délibération du Conseil Municipal d’Arrigas, favorable à la réalisartion de la Voie Verte entre Arre et la limite de l’Aveyron, passant pas Arrigas, motion du 30-06-2015 (doc pdf) (cliquez).

Du 3 au 13 juillet 2015
Une randonnée vélo « Pour la Véloroute Vallée du Tarn-causse du Larzac-Sud-Cévennes-Méditerranée (V85)»
(420km de Moissac à Quissac), avec traversée du département du Gard

L’Association Deux-Pieds Deux Roues,  délégation régionale de l’AF3V pour Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, a organisé du 3 au 13 juillet 2015 une randonnée à vélo entre Moissac (Lot-et-Garonne) et Sommières et Le Grau-du-Roi (Gard)  (600 km).
C’étaitune randonnée à vélo « militante» pour faire la promotion d’un itinéraire de type « Véloroute », jalonné et sécurisé, inscrite au Schéma national des Véloroutes et Voies Vertes (Véloroute V85).
Ce projet de Véloroute V85 traversera le département du Gard en suivant l’itinéraire parallèle à – ou situé sur- l’ancienne voie ferrée Larzac-Le Vigan-Sumène-Ganges-St-Hippolyte-du-Fort-Quissac, inscrit au Schéma départemental du Gard comme future Véloroute V85.
Les  40 cyclo-randonneurs ont pédalé sur 600km pour demander la création d’une Véloroute continue.

 Dans le département du Gard, la Véloroute V85 est décidée d’Arre à Sommières sur l’ancienne voie ferrée (le CG est propriétaire de l’emprise), deux tronçons sont déjà créés, et les travaux en cours entre Sumène et Ganges, et programmés entre Ganges et St Hippolyte-du-Fort.
Les  40 cyclo-randonneurs ont demandé :
=  la création en priorité la partie Sumène-Le Vigan en Voie Verte sur l’ancienne voie ferrée,
= l’intégration au projet de la partie située entre à Arre et la limite de l’Aveyron (tunnel col de la Barrière Alzon) (14km).
Des rencontres avec les élus et la presse ont eu lieu à chaque étape.
Départ : Vendredi 3 juillet à 8h30 devant la Mairie de Moissac.
Arrivée : Lundi 13 juillet à 16h à La Grande Motte et à 18h à Aigues-Mortes.
Voir le site internet de la randonnée qui présente les objectifs, l’organisation et les infos utiles (cliquez).
Voir la lettre de l’AF3V au Conseil Départemental du Gard, lettre du 28-04-2015 (doc pdf).
Voir la réponse de M. Delord conseiller départemental lettre du 07-05-2015 (doc pdf)

Janvier 2016
Demande au Conseil Départemental de maintenir au budget 2016 la politique pro-VVV

L’association Voie Verte Pont du Gard, délégation départementale de l’AF3V, a écrit le 18 janvier 2016 au Conseil Départemental pour lui demander de maintenir , lors du vote du budget 2016, un montant important d’investissements pour le vélo et les véloroutes et voies vertes. Le courrier était co-signé par les associations Croco Vélo de Nîmes, Partageons la route en Cévennes d’Alès, le Groupe Cyclo Nimois, l’Espoir Cycliste Nîmois et le CODEP FFCT du Gard.
Voir la lettre du 18-01-2016 (doc pdf)